LE ROMAN FRANÇAIS DE L'AMÉRIQUE

LE ROMAN FRANÇAIS DE L'AMÉRIQUE

AU TOUT DÉBUT DU XVIE SIÈCLE, LES FRANÇAIS LORGNENT LE NOUVEAU MONDE. POUR CONTOURNER L'OBSTACLE IBÉRIQUE, ILS CHOISISSENT DE CINGLER PLUS AU NORD.

Une poignée de francophones dans un océan anglo-saxon : ainsi se voient les 8,4 millions de Québécois. C'est que le Canada fut français bien avant de devenir anglais : en 1534, Jacques Cartier arrive de Saint-Malo et explore Terre-neuve ainsi que l'île du Prince-Édouard. En 1608, Samuel de Champlain (ci-dessous) établit une colonie sur le majestueux fleuve Saint-Laurent : c'est le noyau historique de la ville qui deviendra « Québec » (expression des Indiens Algonquins signifiant « Là où le fleuve se rétrécit »).

À mesure que les colons arrivent de Bretagne, de Saintonge ou d'Aunis, des villages apparaissent sur la rive nord du Saint-Laurent, reliés par le « chemin du Roy », la plus ancienne route d'Amérique du Nord. Aujourd'hui, les bourgs de Deschambault, de Grondines, de Trois-Rivières sont toujours peuplés par leurs descendants directs. En 1763, par le traité de Paris, la France perd ses « quelques arpents de neige vers le Canada » si méprisés pa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter