Les 400 coups de la IVe République

Les 400 coups de la IVe République

« Ouf, c'est fini ! » Ces trois mots, Georgette Elgey les a imaginés un temps comme texte pour la quatrième de couverture du sixième (et dernier) volume de son Histoire de la IVe République , publié en 2012. L'historienne aurait voulu résumer ainsi une entreprise commencée au début des années 1960. Son éditeur a refusé. La collection « Bouquins » reproduit cette histoire en deux volumes. Il en aurait fallu trois ! L'auteure, avec la collaboration de l'historien Matthieu Rey, a coupé près d'un tiers et, forcément, a dû réécrire certains passages pour que son récit conserve sa cohérence.

Cette somme fourmille de faits précis, de développements et d'analyses. Car Georgette Elgey s'engage, selon la méthode qui est la sienne, sans doute inspirée du journalisme : dépassant le simple exposé des faits, elle multiplie les anecdotes porteuses de sens, traque les documents inédits, fait parler les témoins, de premier plan ou plus obscurs. Avec un souci inouï du détail, elle no ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter