Les bisons de Buffalo Bill

Les bisons de Buffalo Bill

Avec leur encolure massive et leurs puissantes cornes, ce sont les icônes du Far West. Et dire qu'ils doivent leur célébrité à celui qui les a massacrés, au point de les conduire au bord de l'extinction...

Depuis toujours, les Indiens et les bisons partagent un même territoire dans l'Ouest américain. D'autant que les uns et les autres sont arrivés d'Asie il y a fort longtemps. Le bison d'Amérique s'est installé sur de vastes plaines s'étendant du lac Érié jusqu'au Texas et à la Louisiane. Sur cette immense superficie, ont lieu chaque année des migrations qui mettent en branle des troupeaux de plusieurs milliers de bêtes.

Pour les Indiens, la chasse est périlleuse : avant le XVIe siècle, ils n'ont ni chevaux ni armes à feu, seulement des arcs et des flèches. Les gros et lourds animaux vivent alors en parfait équilibre avec leur milieu naturel. Et seuls les loups, les pumas et les coyotes tuent quelques jeunes ou les bisons malades. Bref, ils régulent un peu la population de ces grands mammifères.

Au cours de XIXe siècle, le gouvernement américain encourage de nombreux migrants à partir s'installer dans le Far West. Entre 1840 et 1860, ce sont plus de quat ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter