Les Einsatzgruppen , bras armés de l'extermination

Les Einsatzgruppen , bras armés de l'extermination

Ces « groupes d'intervention » ont été mis sur pied par Heydrich (recruté par Himmler, le chef de la SS, en 1931). Objectif ? Compléter les opérations de l'armée. Au total, un ensemble de 2 700 à 3 000 hommes, structuré en détachements, subdivisés en commandos. Ils commencent à être utilisés en 1938, en Autriche et dans la région des Sudètes (dans l'ex-Tchécoslovaquie).

Un accord entre le commandement militaire et la SS, fin juillet 1939, puis la fusion de la Police nationale de sécurité (Sipo) et des Services de renseignements du Parti national-socialiste (SD), le 27 septembre 1939, en un Service central de sécurité du Reich (RHSA), sous la direction de Heydrich, permettent d'intensifier leur efficacité. En Pologne, dès octobre 1939, on dénombre 20 000 assassinats par balles, sur 760 lieux d'exécution. Juifs et Tsiganes sont éliminés systématiquement. La suppression des handicapés est expérimentée au moyen des gaz d'échappement des camions.

Avec l'inv ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter