LES FORTINS DE LA TAMISE

LES FORTINS DE LA TAMISE

Au service de l'Amirauté, un ingénieur irlandais imagine, pour protéger la Grande-Bretagne des raids de la Luftwaffe, des sentinelles maritimes, vaguement futuristes. Et lourdement armées.

L'étrave du Greta fend les flots de la Tamise aux couleurs changeantes. Le ciel est fantasque ; le vent gonfle les voiles bordeaux de la barge, étalant avec ostentation le sigle de la brasserie Shepherd Neame, la plus ancienne de Grande-Bretagne. Alfie et Ludo, deux moussaillons à poil et à pattes courtes, bondissent sur le pont, aboyant gaiement contre les quelques mouettes virevoltant au-dessus de nous. Le port de Whitstable, niché sur la côte du Kent, s'éloigne petit à petit ; l'horizon joue des siennes. Impossible de distinguer la frontière entre les éléments... Après une heure et demie de navigation paisible dans cette embarcation récemment restaurée - elle a servi à l'évacuation de Dunkerque en 1940 -, les contours d'étranges créatures métalliques apparaissent au loin. Immobiles. Déroutantes. Fantastiques. Ces drôles de silhouettes font penser aux transports de reconnaissance tout-terrain de l'armée impériale qui sévissent dans le film Star Wars, épisode VI : le r ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter