Les montures couchées de Civita Giuliana

Les montures couchées de Civita Giuliana

Faisant suite à la découverte par les carabiniers de fouilles clandestines menées dans la banlieue nord-ouest de Pompéi, des recherches archéologiques officielles ont été déclenchées au début de cette année. Elles ont permis de faire resurgir à la lumière une villa de grandes dimensions, connue - en partie seulement - grâce à des recherches conduites au début du XXe siècle. Les enquêtes ont révélé certaines parties du quartier servile, disposées sur deux étages frappés par l'écroulement du toit et de l'étage supérieur (il n'en reste que les traces des poutres).

L'un des deux étages repérés possède une petite fenêtre dont on a conservé le linteau de bois ; c'est par là qu'est entré le flux pyroclastique lors de l'éruption. Sur le mur méridional s'ouvre une petite niche destinée au culte domestique des ancêtres. À l'intérieur, posés sur une étagère de bois, il y avait un encensoir, deux pots et une lampe, dont il a été fait un moulage de plâtre. Ont été égaleme ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter