Les ombres chinoises de Marco Polo

Les ombres chinoises de Marco Polo

Baroudeur ou bonimenteur ? De son voyage en Orient, qui dure vingt-quatre ans, le commerçant vénitien rapporte un Livre des merveilles où le réel se mêle à la légende.

Âgé seulement de 17 ans, Marco Polo part pour la Chine en 1271. Il ne rentrera à Venise qu'un quart de siècle plus tard, en 1295. Il accomplit ce voyage en compagnie de son père, Niccolò, et de son oncle Matteo, qui se sont déjà rendus en Asie précédemment. Le voyage aller se déroule par voie de terre : les trois voyageurs partent de la Terre sainte, où ils rencontrent le nouveau pape, Grégoire X (1271-1276), qui leur confie notamment des lettres à l'attention de Kubilay Khan, l'empereur mongol de Chine. Au cours d'un voyage qui dure plus de deux ans, Marco Polo et sa famille traversent l'actuelle Turquie et la Perse, en passant par le sud de la mer Caspienne, et en rejoignant alors l'une des anciennes routes de la soie. Ils cheminent à travers de hautes chaînes de montagnes, comme le Pamir, puis les hauts plateaux du Xinjiang, font route dans des déserts, comme celui de Lop, avant de découvrir les paysages du nord de la Chine et de parvenir à Shangdu, capitale d'ét ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter