L'Homme du peuple

L'Homme du peuple

Le cinéaste polonais Andrzej Wajda, 88 ans, a consacré la plupart de ses films (une quarantaine) à l'histoire de son pays. Il s'en est pris directement au régime communiste dans L'Homme de marbre (1977), suivi de L'Homme de fer, palme d'or à Cannes en 1981. Cette trilogie s'achève aujourd'hui avec L'Homme du peuple, consacré au destin exceptionnel de Lech Walesa (interprété par Robert Wieckiewicz, photo), ouvrier aux chantiers navals de Gdansk, fondateur en 1980 du syndicat Solidarnosc - non inféodé au régime communiste -, président de la République en 1990, à l'issue des premières élections libres organisées en Pologne. Avec L'Homme du peuple, on entre dans la vie de Walesa au rythme du couple militant qu'il forme avec son épouse, Danuta (Agnieszka Grokowska). Celle-ci se rendra à Oslo en décembre 1983 pour recevoir le prix Nobel de la paix au nom de son mari, resté au pays par crainte de ne pouvoir revenir. Le cinéaste a inséré de multi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter