L'INVITÉ DU SPÉCIAL JOHN HOWE

L'INVITÉ DU SPÉCIAL JOHN HOWE

L'architecture des villages hobbits ? C'est lui ! La tour du maléfique Sauron ? Encore lui. La réussite des trilogies cinématographiques du Seigneur des anneaux et du Hobbit doit beaucoup à son directeur artistique, fin connaisseur et admirateur de Tolkien et de l'univers médiéval.

HISTORIA - Vous avez découvert J. R. R. Tolkien au lycée. La lecture de ses livres fut-elle une révélation ?

JOHN HOWE - Pas du tout, j'ai même eu une très mauvaise impression, car j'ai commencé par lire les tomes 2 et 3 du Seigneur des anneaux - puisque le premier n'était jamais disponible à la bibliothèque ! Ce n'est que plus tard que je me suis rendu compte de la profondeur de son oeuvre.

Vous illustrez ses écrits depuis 1987. Qu'est-ce qui vous différencie des autres dessinateurs ?

Ce n'est pas à moi de répondre [rire]. Je sais que j'ai un intérêt pour tout ce qui est historique et une ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque !

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter