L'INVITÉE DU SPÉCIAL : BÉATRIX SAULE

L'INVITÉE DU SPÉCIAL : BÉATRIX SAULE

Dans son désir d'absolutisme, Louis XIV a-t-il rigidifié la fonction royale ? Pourfendeuse d'idées reçues, la directrice des musées de Versailles et de Trianon répond.

HISTORIA - LA THÉÂTRALISATION DE LA COUR EST L'IMAGE QUI S'IMPOSE À TOUS S'AGISSANT DE VERSAILLES...

BÉATRIX SAULE - En effet, mais il faut insister sur le fait que c'est à Saint-Germain que tout s'est mis en place. Saint-Germain, qui est le centre du pouvoir jusqu'en mai 1683, date à laquelle Louis XIV s'installe à Versailles. Les fêtes qui se sont déroulées dans les jardins de Versailles au début du règne, celles de L'Île enchantée ou du Grand Divertissement, ont été si abondamment décrites et admirées que l'on oublie que c'est à Saint-Germain que se forge le personnage. C'est là, dans les premières années de son règne, qu'il est le roi qui danse, qui monte sur les planches et qui joue des rôles. La maîtrise de son corps et sa gestuelle de cour doivent beaucoup à cet apprentissage de même que son port de tête. Louis XIV est un roi qui gouverne jusque par le regard.

H. - N'EST-IL PAS DEVENU LUI-MÊME UN PERSO ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter