Orléans choisit Fontainebleau

Orléans choisit Fontainebleau

Louis-Philippe Ier a élu Fontainebleau pour y mener un programme architectural et décoratif prestigieux. Tous les styles s'y mêlent sans nuire au confort « moderne » d'une maison royale occupée depuis huit cents ans et dans laquelle est célébré, en 1837, le mariage du duc d'Orléans, héritier du trône. Un cabinet peint commémore cet événement, tandis que plus de 200 oeuvres témoignent d'une vie de cour aux fastes éblouissants, et d'une vie familiale toute de sentiments, entre deux exils...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter