11 novembre 1918. Un wagon entre dans l'Histoire

11 novembre 1918. Un wagon entre dans l'Histoire

Le 11 novembre 1918, à cinq heures douze du matin, l’armistice mettant fin à la Première Guerre mondiale est signé dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne par les Alliés et les plénipotentiaires allemands. Il entre en vigueur le jour même à 11h. Découvrez l’histoire de la voiture-restaurant 2419 D appartenant à la compagnie internationale des wagons-lits dans laquelle s’est déroulée cette rencontre historique. Les tribulations d’un wagon, un récit à lire dans Historia n°863 consacré aux « Mémoires de Poilus »,
 

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque !

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter