Front populaire, les congés payés

Eté 36, la parenthèse enchantée

Du bonheur des premiers congés payés aux espoirs déçus, retour sur le Front populaire, une coalition gouvernementale inédite.

Été 36. Une page d’histoire inoubliable, des images en cascade. Celles de millions de personnes défilant dans les rues au lendemain de la victoire du Front Populaire. Un temps d’allégresse mais aussi de revendications sans relâche pour un avenir meilleur. Semaine de 40 heures, comités d’entreprise, augmentations de salaires et surtout les fameux congés payés… Les accords Matignon promettent des jours heureux. Les classes laborieuses se bousculent dans les trains du plaisir en partance pour le littoral. Les bicyclettes et les tandems fleurissent sur les chemins de campagne ; les apprentis baigneurs découvrent les plaisirs de l’océan, le bonheur de s'ébattre dans les vagues. Légèreté fugace car pendant ce temps là, la société française se fissure. Des dissensions internes brisent la belle unité du Front Populaire, la guerre d’Espagne attise les tensions. Pire encore, la menace fasciste, contre laquelle s’est formé le Front Populaire, devient de plus en plus inquiétante. La désillusion, le désenchantement sont pour bientôt… Dans ce numéro exceptionnel d'Historia réalisé en collaboration avec Ouest France, les meilleurs spécialistes du Front Populaire rouvrent cette parenthèse enchantée où il faut se dépêcher d'être heureux, envers et contre tout. Un moment de grâce évoqué à travers un choix judicieux de photographies d'époque à découvrir sans tarder.

Eric Pincas, rédacteur en chef d'Historia

Version Papier
HTAHS006ETE1936
Historia hors-série n° 6, Eté 36, la parenthèse enchantée, édition papier
6,50 EUR - Hors frais de port

En kiosque

En kiosque

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Les Gilets jaunes, Marat et Finkielkraut

Alain Finkielkraut, suite à son agression antisémite, fait référence à la Terreur et à Marat. Le point avec l'historien de la révolution, Olivier Coquard.

► Gilets jaunes. De la Bastille à l'Élysée

Pour Emmanuel de Waesquiel, les Gilets jaunes ne sont que les très lointains descendants du peuple parisien de juillet 1789.

►Gilets jaunes. La liberté de manifester au coeur du débat

La Constitution traite du droit de manfiester de manière indirecte

► Gilets jaunes. Histoire du maintien de l'ordre à la française

L'historien et grand reporter Matthieu Frachon retrace l'évolution des techniques de maintien de l'ordre public

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter