PAS SI FOUS CES GAULOIS, QU'ILS SOIENT DU NORD OU DU SUD

PAS SI FOUS CES GAULOIS, QU'ILS SOIENT DU NORD OU DU SUD

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur ces barbares chevelus pour découvrir un peuple divers, à la riche culture matérielle et spirituelle.

L'image de « nos ancêtres les Gaulois », surgissant de forêts obscures, moustaches et crinières hirsutes, casques à cornes et serpes d'or, domine toujours notre imaginaire. Des sauvages, décrits comme tels par Jules César, et dont la réputation depuis deux millénaires, en dépit de leur vaillance au combat, est celle d'un peuple peu évolué, aux moeurs très grossières et à la culture archaïque.

Depuis une quarantaine d'années, fouilles archéologiques et méthodes scientifiques de pointe ont modifié ces approches caricaturales par le biais de plusieurs expositions, à la Cité des sciences, à Paris, ou bien au musée d'Aquitaine, à Bordeaux. Cette nouvelle présentation, sur le site du pont du Gard, met l'accent sur la diversité du peuple gaulois, imaginé comme un peuple homogène - encore la faute de César, alors même que Strabon ou Diodore de Sicile distinguaient nettement les Gaulois du Nord de ceux du Sud.

Une même langue ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter