PAUL, GEORGES, VINCENT ET LES AUTRES

PAUL, GEORGES, VINCENT ET LES AUTRES

Paul Signac est né en 1863, à Paris, dans une famille aisée. À 16 ans, il visite la 4e exposition des impressionnistes et dit vouloir devenir peintre. En 1880, son père décède. Il quitte ses études et loue un atelier à Montmartre. Il y rencontre des artistes, dont Monet, qui le conseille et devient son ami. En 1884, il expose deux toiles au Salon des indépendants, cofonde la Sociétés des artistes indépendants, dont il deviendra président. Il découvre la toile pointilliste de Seurat Une baignade à Asnières et se convertit à cette technique. Avec Seurat et Pissarro, il constitue alors le groupe des néo-impressionnistes. La même année, il rencontre à la 8e exposition des impressionnistes Van Gogh, avec qui il peint les bords des rivières autour de Paris. Il devient le chef de file prosélyte du pointillisme. En 1902, il découvre Saint-Tropez, y achète une maison où il reçoit de jeunes artistes. Il meurt en 1935, à l'âge de 72 ans.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter