POITIERS : LE MARTEAU DE DIEU 25 OCTOBRE 732 - FRANCE

POITIERS : LE MARTEAU DE DIEU 25 OCTOBRE 732 - FRANCE

Bataille ou escarmouche, on ignore à peu près tout de ce qui s'est passé lors de la victoire de Charles Martel. Une seule certitude : les armées musulmanes ne menaceront plus l'Europe et se retrouvent désormais sur la défensive.

Après la mort de Mahomet (632), les Arabes ont conquis, en moins d'un siècle, la Perse, la Mésopotamie, l'Afrique du Nord et l'Espagne. Même fanatisés, quelques milliers de combattants n'auraient pu emporter de si beaux succès s'ils n'avaient fait irruption sur la scène internationale dans un contexte de crise. Des décennies de guerres ont rendu exsangues les Empires byzantin et perse, qui jusque-là dominaient l'Orient, et les provinces méditerranéennes ne se sont toujours pas remises de la terrifiante peste du VIe siècle. Quant à l'Espagne wisigothique, très fragilisée par des conflits internes, il a suffi d'une seule bataille, en 711, pour qu'elle tombe comme un fruit mûr. Les troupes berbères et arabes occupent ensuite la péninsule jusqu'aux Pyrénées. Or, de l'autre côté des montagnes, la Septimanie (le littoral languedocien actuel) relève du royaume wisigothique : une armée musulmane ne tarde pas à s'emparer de Narbonne, dont toute la population est exterminée (719). La cité sin ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter