POURQUOI IL FAUT RÉHABILITER RASPOUTINE

POURQUOI IL FAUT RÉHABILITER RASPOUTINE

Il demeure, pour ses contempteurs, le fossoyeur du régime tsariste. Délesté du sensationnel et de l'exagération, concernant notamment son rôle politique et sa sexualité, le moujik mystique se révèle aussi un homme proche du peuple, désintéressé, que l'engagement militaire révulsait.

Faut-il réhabiliter Raspoutine, cent ans après son assassinat ? Ce qui est sûr, c'est que ce diable d'homme mérite mieux que la réputation de soudard concupiscent, vicelard et priapique que lui bâtissent avec une singulière unanimité la haute aristocratie russe et les bolcheviks. Si un procès posthume à peu près équilibré était instruit, il faudrait aujourd'hui mettre dans la balance l'indiscutable clairvoyance du starets sur une question décisive de l'histoire russe : la guerre. La Grande Guerre. Fallait-il oui ou non entrer en 1914 dans le conflit mondial alors même que le système politique russe était aussi mal assuré ? Fallait-il courir le risque de l'anéantissement de cette immense armée mal préparée et battue par les Japonais en 1905 ? Seul contre tous ou presque à la cour, le moine conseiller Raspoutine se prononçait déjà en 1909 contre un engagement russe dans les Balkans. Du point de vue de la Russie et des convulsions qu'a générées la guerre, plus encore du point de vue de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter