RAGNAR LODBROK, DE SANG ET D'ENCRE

RAGNAR LODBROK, DE SANG ET D'ENCRE

Il s'est frayé une place dans l'Histoire et la littérature à grands coups d'épée. Ce Scandinave a terrorisé durablement les royaumes anglo-saxons, avant detrouver une mort à la hauteur de sa légende...

Ragnar Lodbrok (ou Ragnarr Loðbrók en vieux norrois), que l'on pourrait traduire par Ragnar « aux braies velues », fut un souverain semi-légendaire qui aurait régné sur une partie du Danemark et - ou - de la Suède à une époque située entre les années 750 et 850. De nombreuses sources, tant historiques que poétiques, mentionnent ce personnage, mais toutes sont très nettement postérieures aux faits relatés. On peut notamment citer l'Histoire des archevêques de Hambourg, composée par le chroniqueur Adam de Brême entre les années 1075 et 1080, et La Geste des Danois, rédigée vers 1200 par le moine et historien Saxo Grammaticus. À ce titre, Ragnar est général ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque !

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter