Robert Broussard, LE TOMBEUR DE JACQUES MESRINE

Robert Broussard, LE TOMBEUR DE JACQUES MESRINE

Bien sûr, il y eut les prises d'otages, la lutte contre le crime organisé, le FLNC, mais c'est son duel musclé avec « le Grand », dans les années 1970, qui assoit la légende du futur créateur du Raid.

Dans les années 1970 et 1980, le plus célèbre flic de France, c'était lui. Robert Broussard. Blouson de cuir, collier de barbe, oeil volontaire, un physique reconnaissable entre tous. Avec une voix elle aussi bien connue tant il était passé maître dans l'art de médiatiser ses faits d'armes. Et il y en eut en rafales. Depuis les affaires de grand banditisme jusqu'à l'antiterrorisme, le commissaire Broussard était abonné aux braquages, enlèvements et prises d'otages en tout genre. Toujours du lourd. Avec une pression maximale.

Pourtant, rien ne destinait le jeune Broussard à cette vie parisienne soumise au feu de l'action. Né en 1936 à Aulnay-de-Saintonge, petite bourgade de Charente-Maritime, il grandit dans une famille humble. Bien loin de la vie mouvementée du Quai des Orfèvres, qu'il dirigera après avoir franchi bon nombre d'échelons. Broussard s'engage d'abord dans l'armée en 1955. Il participe à la guerre d'Algérie en 1958-1959. Un point commun avec Jacques Mesrine, auque ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter