CAUCHEMARS DU PASSÉ ET NOUVEAU MONDE

CAUCHEMARS DU PASSÉ ET NOUVEAU MONDE

Today we live, premier roman d'Emmanuelle Pirotte, nous entraînait dans les pas d'une petite fille juive en cavale à l'heure de la contre-offensive allemande dans les Ardennes. Succès international et Prix Historia. Son deuxième livre, De Profundis, plongeait le lecteur dans une Europe en lutte contre le virus Ebola III. Loup et les Hommes, nous fait voguer, toutes voiles dehors, vers la Nouvelle-France, qu'un édit de Louis XIV vient d'ériger en province royale.

Les amateurs de romans historiques, au sens le plus classique du terme, seront servis. Voici un roman au souffle indéniable, à la documentation irréprochable, qui sait nous instruire tout en nous divertissant. Quand Armand, marquis de Canilhac, décide de partir à la recherche d'un saphir entrevu au cou d'une jeune Amérindienne pour le vaste territoire compris entre les Adirondacks et les chutes du Niagara, il sait qu'il y croisera ce qu'on appelle alors les « sauvages ». On dit qu'ils arrachent les ongles des prisonniers avant de les brûler vif et qu'ils n'hésitent pas à manger les organes des guerriers qu'ils ont vaincus... Leur nom : les Iroquois, portant scalps autour du cou et oreilles ennemies montées en pendentifs comme monnaie d'échange...

Mais les terres d'Amérique recèlent des secrets bien plus terribles encore. Comme celui qui entoure la disparition de Loup, frère qu'Armand a trahi vingt ans auparavant, qui est peut-être vivant et aurait, dit-on, trouvé en ces terres de bruit et de fureur, comme le collecteur d'ivoire du roman de Conrad - Au Coeur des ténèbres - un monde à sa démesure... Loup et les Hommes est aussi le roman de deux frères perdus dans la profonde forêt d'une vie battue par les vents et traversée par les hommes aussi sauvages que les bêtes du même nom. Deux frères grandis au coeur des ténèbres, celles qui habitent la toile d'Albert Bierstadt, judicieusement choisie en illustration de couverture du livre - toute baignée des lumières radieuses du Nouveau Monde et de la dense noirceur de la peinture romantique.

Loup et les Hommes, d'Emmanuelle Pirotte (Le Cherche Midi, 608 p., 19 euros).

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter