Rouen inaugure l'Historial Jeanne-d'Arc

Rouen inaugure l'Historial Jeanne-d'Arc

Jeanne d'Arc n'y a vécu que quelques mois. Mais ce fut une période décisive qui marqua à jamais la ville et la destinée de la Pucelle. Comment ne pas rattacher Jeanne d'Arc à Rouen ? C'est là qu'elle fut condamnée et suppliciée en 1431, puis réhabilitée en 1456. Les siècles ont passé, la cité normande a été remaniée, brûlée, bombardée. Pourtant, on peut encore y visiter les endroits emblématiques de son parcours : le palais archiépiscopal, où s'est déroulée une partie de son procès, le donjon où elle a été menacée de torture, le cimetière de l'abbatiale Saint-Ouen, où elle a abjuré, les soubassements de la tour où elle a été emprisonnée, la place du Vieux-Marché, où elle a été brûlée... C'est pour célébrer cette mémoire - in situ - que l'Historial Jeanne-d'Arc a été créé. L'édifice regroupe une dizaine d'espaces (près de 1 000 m2). Plongé dans l'ambiance du XVe siècle, le visiteur est projeté dans une enquête judiciaire, façon polar. Il suit le juge Jean J ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter