Saint Denis à la tête du royaume de France

Saint Denis à la tête du royaume de France

Un homme qui porte sa tête sous le bras : c'est ainsi que se présente saint Denis. Son image est familière aux Français de la fin du Moyen Âge, surtout aux Parisiens, car il est à la fois le premier évêque de Paris et le protecteur de la royauté. Dans les églises de la capitale comme dans les cérémonies royales, l'image du saint est souvent mise en avant. Sur un fameux tableau accroché dans la salle principale du Parlement de Paris, où se rend la justice du roi, saint Denis est ainsi l'un des quatre protecteurs célestes de la royauté, aux côtés de saint Jean-Baptiste, de Saint Louis et de saint Charlemagne.

PRIER POUR LE ROI, 7 JOURS SUR 7

A ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque !

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter