SALAMINE ET SA « MURAILLE DE BOIS » 29 SEPTEMBRE 480 av. J.-C. - GRÈCE

SALAMINE ET SA « MURAILLE DE BOIS » 29 SEPTEMBRE 480 av. J.-C. - GRÈCE

Désunies, en infériorité numérique, les cités grecques pèsent bien peu face à l'armée et la marine perses. Un Athénien, Thémistocle, aidé par un augure de la pythie de Delphes, va changer le cours de l'Histoire.

Dans la Méditerranée orientale, au VIe siècle avant notre ère, deux forces s'affrontent, les Grecs et les Perses - ou Mèdes. Les Grands Rois perses ont édifié un immense royaume comprenant la mer Noire, la mer Rouge, l'ancienne Mésopotamie, l'Anatolie, la Syrie et l'Égypte. Ils ont pour ambition de s'étendre vers l'ouest, en rattachant à leur empire toute la côte de l'Asie Mineure, et pourquoi pas la Grèce. À l'évidence, les Hellènes sont bien évidemment farouchement décidés à préserver leur liberté. Les luttes entre les deux puissances provoquent deux conflits (dits « guerres médiques ») qui trouvent leur point final au large d'Athènes, à Salamine.

La cause directe de l'affrontement est une révolte des Grecs d'Ionie (autour de la ville d'Izmir, en Turquie) contre les Perses : ils ne supportent plus de payer un tribut au Grand Roi et d'être astreints à un service militaire dans ses troupes. En 500 av. J.-C., les Milésiens s'insurgent contre le roi Darius (522-486 av. J.-C.) e ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter