SOUVENT ÉCARTÉES, PARFOIS ADULÉES

SOUVENT ÉCARTÉES, PARFOIS ADULÉES

Enfants, maison, temple : voilà l'univers de l'honnête Athénienne, toujours placée sous la tutelle d'un homme ou d'un dieu. Mais quelques « créatures » viennent troubler ce tableau trop parfait...

ans un monde dominé par les hommes, la femme s'intègre, bien plus qu'on ne le pense, aux activités de la société athénienne. Certes, la situation la plus idéalisée est celle de mère au foyer, épouse de citoyen et qui s'occupe de sa lignée. Son mariage scelle une alliance entre deux familles et permet de maintenir, au travers d'une descendance légitime, le patrimoine familial. Une fois mariée, la fille d'un citoyen passe généralement de la dépendance de son père à celle de son mari. Toute sa vie, elle est assujettie à un « représentant légal », qu'il s'agisse de son père, de son frère, de son mari ou de son fils.

En fonction de la volonté ou de la richesse des familles, elle peut re ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter