Tertullien. L'éternelle tentation du rigorisme

Tertullien. L'éternelle tentation du rigorisme

Par sa plume mordante, ce théologien carthaginois creuse un terrible fossé entre païens et chrétiens. Et son fanatisme religieux n'est pas sans rappeler nos temps troublés...

«Nous sommes scandalisées, disent les filles mondaines, de ce que d'autres marchent voilées ; et elles aiment mieux s'en scandaliser que de les imiter. Le scandale, si je ne me trompe, n'est pas l'exemple d'une bonne chose, mais d'une mauvaise qui porte au péché. Les bonnes choses ne scandalisent que les esprits pervers. [...] Toute vierge qui se montre subit une sorte de prostitution. » Non, il ne s'agit pas de l'extrait d'une prédication salafiste sur le voile musulman, mais bien d'une exhortation venant d'un des esprits les plus controversés de la chrétienté : Tertullien (v. 155 - v. 222). L'attitude parfois problématique du christianisme face à la femme n'a rien de nouveau ; s'appesantir sur la longue et difficile évolution menant le christianisme (et avec lui toute la civilisation occidentale) vers la reconnaissance de l'émancipation féminine serait donc bien inutile ici. En revanche, ce qui l'est moins, c'est de parler de l'étonnante symétrie existant entre l'éclosion du chris ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

À ne pas manquer !

En kiosque

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter