Travesties et émancipées. Pour elles, l'habit ne fait plus le moine...

Travesties et émancipées. Pour elles, l'habit ne fait plus le moine...

Pour exercer un métier ou, simplement, vivre libres, des femmes ont choisi d'être hors la loi et de se faire passer - temporairement ou pour une vie entière - pour des hommes. Médecins, pirates, bourreaux... le sexe dit « faible » a montré sa force !

Le 25 juillet 1865, à Londres, Sophia Bishop est appelée par le docteur McKinnon pour la toilette funéraire de son collègue, James Barry, un éminent chirurgien de l'armée anglaise. Cette solide mère de neuf enfants a tout vu. Des corps vieux, des jeunes, des beaux, des laids, mais là, elle tombe des nues. Elle sort hystérique de la chambre funéraire. Si McKinnon n'achète pas son silence, elle révélera tout à la presse !

À la fin du XVIIIe siècle, à Cork, en Irlande, Mary Ann Bulkley met au monde une fille prénommée Margareth. Quelques années plus tard, l'incarcération pour dettes du père, Jeremiah, jette la famille dans la précarité. Mary Ann trouve refuge chez son frère à Londres. James Barry est un peintre au génie incontesté, mais son tempérament impétueux lui vaut des ennemis et freine sa carrière - il a été remercié de l'Académie royale de Londres pour avoir fait l'apologie de la Révolution française. Résolument atypique, il servira d'exemple à l'indocile Margareth. Sa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter