Tsarskoïe Selo, le Versailles russe

Tsarskoïe Selo, le Versailles russe

Au milieu du XVIIIe siècle, la tsarine Élisabeth fait élever au sud de Saint-Pétersbourg un palais baroque en l'honneur de sa mère. La Grande Catherine achèvera l'aménagement de ce joyau artistique.

Au printemps, les bords de la Baltique sont baignés d'une lumière extraordinaire. À l'approche du solstice d'été, le jour semble ne jamais finir. Quand le soleil atteint sa phase crépusculaire, l'aurore enflamme de nouveau l'horizon. Chacun a un sentiment d'éternité face à la mort, du simple moujik au plus haut personnage de l'État. La tsarine Catherine II ne faisait pas exception. Née en Allemagne, elle arrive en Russie en 1744 à l'âge de 14 ans et embrasse immédiatement tout de sa nouvelle patrie. Son mariage avec le neveu de la tsarine Élisabeth lui promet de régner un jour sur les Russes. Elle se passionne pour la foi orthodoxe, la langue et les excès propres à la nature russe. Après le long et rude hiver, quand les beaux jours arrivent, Saint-Pétersbourg ne lui suffit plus : il lui faut des jardins, des cascades, des fontaines, des grottes, un univers de fantaisie qui disparaît sous la neige en octobre et réapparaît, comme par magie, à chaque printemps. Parmi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter