UN QUOTIDIEN QUI MET LE FEU AUX POUDRES

UN QUOTIDIEN QUI MET LE FEU AUX POUDRES

Peu avant le scandale du Watergate, les dirigeants du Washington Post mettent la main sur un document explosif. Mais oseront-ils le publier ?

En 1971, alors que la presse vibreau diapason du mariage de la fille du président Richard Nixon, le New York Times entreprend de publier des mémos top secret où Robert McNamara - secrétaire d'État à la Défense de 1961 à 1968 - révèle que le gouvernement américain a intensifié son engagement au Vietnam, malgré les rapports alarmistes établis pendant trois décennies par les experts les plus chevronnés. Cas de conscience pour le Washington Post, qui dispose des mêmes fuites, mais hésite à en tirer parti, à un moment crucial où son introduction en Bourse le fragilise aux yeux des investisseurs.

Ce combat pour faire éclater la vérité et triompher la démocratie va devenir le cheval de bataille du rédacteur en chef du Washington Post, Ben Bradlee, et de la directrice de la publication, Katharine Graham, pourtant liée aux cercles les plus influents. Au point de devenir une véritable affaire d'État qui fera basculer l'opinion publique en fav ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter