UNE MOMIE pas si encombrante

UNE MOMIE pas si encombrante

Elle s'apprête à couler une éternité paisible, exposée dans une salle du musée d'Histoire locale de Rueil-Malmaison. L'histoire de cette momie débute en 2000, lorsqu'une dame se présente au service des encombrants de la Ville pour y déposer un objet. Une fois la visiteuse partie, la nature du dépôt est découverte : il s'agit d'une momie égyptienne ! Éberluée, l'équipe municipale contacte le musée d'Histoire locale : le début d'un parcours du combattant pour la momie. Analysée par une équipe d'experts (égyptologues, médecins, restaurateurs du patrimoine), minutieusement restaurée, elle révèle son enveloppe, faite de bandelettes de lin grossier, lesquelles sont recouvertes de pièces de cartonnage peintes de plumes d'oiseaux et d'une inscription, Ta-Iset , « celle d'Isis ». Après cette valse revigorante, la momie - identifiée comme étant une petite fille de 4 à 5 ans vivant à l'époque ptolémaïque (323-30 av. J.-C.) - est retournée dans les réserves du musée. Elle est désormai ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter