Une profession sens dessus dessous

Une profession sens dessus dessous

Ohlala ! Ne voyez pas dans cette exclamation la moindre pointe de pudibonderie. Un simple coup d'oeil à notre une du mois mettra tout le monde d'accord. Non, il s'agit du nom d'une nouvelle application pour smartphone qui débarque à Berlin. Son but ? Mettre en relation des prostituées avec leurs clients au moyen de la géolocalisation. Le Uber du sexe tarifé, en quelque sorte. Tandis que nos voisins d'outre-Rhin ont légalisé la prostitution depuis 2002, nos députés et sénateurs se perdent depuis quelques mois dans des débats sans fin. Sur notre territoire, les maisons closes sont interdites depuis 1946, mais la prostitution sauvage demeure. Faut-il, comme en Irlande par exemple, pénaliser le client ? Doit-on, oui ou non, supprimer le délit de racolage passif, institué en 2003 par Nicolas Sarkozy ?

Les prostituées divisent la France, l'Europe... et le monde. Car, contre toute attente, Amnesty International a donné de la voix cet été en défendant l'idée de la dé ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter