Zamenhof

Zamenhof

La Genèse raconte que les hommes parlaient tous une même langue peu après le Déluge, la langue adamique. Quand ils entreprennent de construire une tour dont le sommet devait toucher le ciel, Dieu contrarie le projet jugé trop audacieux en brouillant leur langage afin qu'ils ne se comprennent plus et se dispersent sur toute la surface de la terre. Telle est l'origine des langues, selon l'épisode de la tour de Babel. À la fin du XIXe siècle, un homme a l'ambition d'inventer un idiome à la portée universelle. Son nom : Zamenhof ; sa langue : l'espéranto. Il n'est pas le seul à s'atteler à un tel projet. À la même époque, le prêtre allemand Johann Martin Schleyer crée le volapük. Il n'en reste rien d'autre qu'un synonyme de « charabia » !

Parmi les nombreuses langues inventées depuis l'Antiquité, l'espéranto est celle qui a connu le plus grand succès et la plus grande longévité. Elle le doit autant à son approche logique et intuitive qu'aux visées idéologiques de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter